Dông Nai, une destination prometteuse des investisseurs –


La création d’un environnement d’investissement favorable, l’attraction des investissements ainsi qu’un plus grand prestige sont les résultats de 20 années de construction et de développement des zones industrielles (ZI) de la province de Dông Nai (Sud).

Dông Nai est en effet parmi les localités “leaders” en ce domaine, souligne Vo Thanh Lâp, chef du comité de gestion des ZI de Dông Nai (DIZA), qui souligne que cette localité abrite 10% de l’ensemble des ZI du Vietnam. Un succès de vingt années de travail que l’on peut résumer en cinq points.

Premièrement, les ZI ont attiré un grand montant d’investissements directs étrangers. Actuellement, plus de 13.059 millions de dollars de capitaux enregistrés dont 58%, soit 7.529 millions, ont été décaissés.

Deuxièmement, les ZI contribuent au développement local en induisant ou en participant à la construction d’infrastructures et de nouveaux centres urbains à leur proximité, participant notablement au développement et à la restructuration de l’économie locale. Ainsi, elles ont investi dans des réseaux d’infrastructures modernes d’une valeur de 279 millions de dollars, 22 des 30 ZI de Dông Nai possédant un réseau d’infrastructures développées, satisfaisant aux exigences des investisseurs. En terme de restructuration, les secteurs de l’industrie, des services et de l’agriculture représentent respectivement 57,2%, 34,1% et 8,7% du PIB local.

Troisièmement, les ZI prennent toutes en considération les problèmes relatifs à l’environnement. Toutes possèdent un réseau de traitement des eaux usées. Dông Nai est la première localité du pays à avoir publié des normes de classement des ZI qui sont évaluées par des experts en économie.

Quatrièmement, les ZI contribuent au développement des services comme d’autres secteurs, créent de nouveaux emplois et améliorent les qualifications de leurs personnels.

Cinquièmement, les ZI accélèrent les transferts de technologies, y compris en matière de gestion. Un des problèmes des localités dans le développement des ZI est l’attraction de l’investissement et l’efficience de leurs terrains. Selon la chef adjointe de DIZA, Nguyên Phuong Lan, l’emploi du foncier à Dông Nai pour le développement des ZI est très efficient. Trente ZI occupent 1,6% de la superficie de cette province pour une contribution de 40% au PIB local.

S’agissant de l’attrait de l’investissement, la directrice du Service du plan et de l’investissement de Dông Nai, Bô Ngoc Thu, a souligné que ces dernières années, la province a obtenu de bons résultats en matière d’IDE, surtout dans les ZI. Fin 2010, celles-ci comptaient 822 projets en activité, représentant 13.059 millions de dollars de capitaux, dont 72% d’IDE et 84% d’investissement domestique.

Le secteur de l’IDE a développé de nouveaux segments de production et amélioré les capacités de gestion. Des groupes renommés du monde, tels que Pouchen, CP Groupe Phong Thai, Formosa, Gujitsu, Philips, Ajinomoto, Zamil Steel, Shell ou Syngenta, ont choisi Dông Nai pour s’implanter au Vietnam.

Le nombre de projets impliquant une importante main-d’oeuvre diminue alors que celui de projets dans les hautes technologies augmente. “Ce changement est dû à l’élaboration des politiques de Dông Nai qui donnent une priorité à ces derniers, d’autant qu’ils n’ont que peu ou prou de conséquences pour l’environnement”, déclare Vo Thanh Lâp.

Selon lui, ces 20 années de développement des ZI ont permis à cette province d’acquérir une riche expérience. D’abord, les politiques sont définies sur la base de la situation réelle et des points forts de la localité. Ensuite, le problème de manque de capitaux pour la construction d’infrastructures est réglé en sélectionnant des compagnies nationales ou étrangères prestigieuses disposant d’une expérience confirmée en ce domaine.

Il reste cependant nécessaire de poursuivre la promotion de l’investissement, en particulier par l’intermédiaire des entreprises étrangères implantées dans les ZI, ainsi que d’améliorer la gestion et la sécurité de ces ZI.

Un rôle de locomotive

Selon Dinh Quôc Thai, vice-président du Comité populaire de Dông Nai, la planification de développement des ZI, approuvée par le Premier ministre Nguyên Tân Dung, prévoit que la province ouvrira 36 ZI d’ici 2015. De plus, le chef du gouvernement a autorisé Dông Nai à lancer la ZI de hautes technologies Long Thành, le complexe d’agriculture industrielle de Xuân Lôc-Thông Nhât et la zone de biotechnologies de Câm My.

La province prépare l’investissement dans le développement d’infrastructures, de ressources qualifiées, etc. Elle prépare des projets d’infrastructures interprovinciaux comme l’autoroute Hô Chi Minh-Ville-Long Thành-Dâu Giây, le port maritime Phuoc An, l’autoroute Biên Hoà-Vung Tàu et l’aéroport international Long Thành qui offriront des opportunités aux investisseurs.

Outre l’investissement dans la construction d’infrastructures, Dông Nai renforce le développement de ses ressources humaines, la simplification des formalités administratives, l’assistance des investisseurs… Dông Nai s’intéresse beaucoup à la formation de la main-d’œuvre en quantité comme en qualité. Elle possède un réseau de quatre universités, huit écoles supérieures, 16 écoles secondaires et 73 établissements d’apprentissage d’une capacité de formation de 58.000 personnes, ce qui peut répondre aux besoins des entreprises.

Sur le plan qualitatif, DIZA a proposé à l’organisation provinciale du Parti et au Comité populaire provincial de réaliser un projet intitulé “Coopération dans la formation et l’utilisation des ressources humaines”, ainsi que le programme “Développement des ressources humaines pour l’essor socioéconomiques de Dông Nai, période 2002-2010 et orientations pour 2020”.

La province de Dông Nai privilège le développement des centres urbains, des centres commerciaux et de services, des zones d’industrie auxiliaire, d’électronique et de technologies de l’information… Elle s’intéresse au perfectionnement de ses infrastructures, à l’attraction de l’investissement dans les secteurs des hautes technologies, à la production de haute valeur ajoutée, à la création de marques commerciales pour ses produits industriels. Sans oublier l’encouragement des projets d’économies d’énergie.

Hà Minh/CVN
17/4/2011

Source: http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?page=newsdetail&newsid=71427

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s